ainés
  « J’ai donné aux femmes un ministère dans l'Eglise, le ministère de la charité »   St Vincent de Paul











Accueil des personnes âgées



retour vers la page d'accueil

Pour être bien inséré dans le monde il faut gérer le passé, le présent et l'avenir.

 

Comment garder la mémoire ?

Comment passer un bon moment ?

Comment se servir de toutes les facilités que la modernité met à notre disposition ?

Comment intégrer la nouveauté ?

Club des personnes âgées
Visite à domicile

 

Les Equipes Saint-Vincent proposent :

  • des ateliers mémoire
  • des clubs : jeux, chorales, sorties, repas, pour des bons moments de convivialité
  • Des ateliers : tricots, bricolages pour se sentir utile
  • des ateliers informatiques pour rester connecté avec les petits enfants et avoir toujours une fenêtre ouverte sur le monde
  • des ateliers d'écriture parce que leurs expériences nous sont précieuses

Journée de formation centrée sur l’informatique au service des personnes âgées

La grande cause de l’année 2011 a été pour l’Europe, l’année du bénévolat et du volontariat, celle de l’année 2012 est « le Vieillissement actif » : voilà de quoi réveiller tous ceux qui attendent l’âge de la retraite pour se laisser aller à de douces rêveries et de grandes siestes !

Quatre champs d’action ont été définis : l’emploi des seniors, la participation à la vie sociale, le vieillissement en bonne santé et la solidarité entre les générations.

L’attention que nos équipes portent aux personnes âgées et le rôle croissant de l’outil informatique dans la vie quotidienne ont conduit à proposer une journée de formation sur Informatique et personnes âgées.
Une journée de formation a eu lieu le 9 février 2012, animée par Isabelle Grouffal, formatrice en gestion mentale et animatrice d’un atelier-mémoire selon la méthode d’Antoine de la Garanderie.Pour elle, il n’y a pas d’âge pour apprendre : plus on apprend, plus on a envie d’apprendre. Ce qu’il faut c’est diversifier les stratégies et les types d’exercices. La mémoire ne fonctionne qu’avec du lien : la mémorisation des choses nouvelles, « le jardin du présent », ne fonctionne que si l’on met les éléments présents en lien avec ceux de notre mémoire, « jardin du souvenir ». Exemple : essayons de retenir le n° de téléphone d’une personne proche : nous allons chercher dans notre mémoire ce qui peut avoir du sens pour nous comme les numéros de département. Ensuite : quel gain de temps ! Plus besoin de chercher ses lunettes et son carnet, l’appel téléphonique se fait directement… Il est bon de savoir que l’encombrement, en matière de mémoire, est impossible car nos neurones sont aussi nombreux que les étoiles de l’univers !

Nathalie Fanet, « i-coach » qui va former les personnes à domicile, a ensuite montré comment assurer une formation informatique auprès d’une personne âgée, comment vaincre la réticence devant l’ordinateur et convaincre de l’utilité de l’internet. Les bénéfices sont multiples : l’ouverture sociale (les mails et skype qui mettent en relation avec famille et amis), les photos, le jeu (bridge, scrabble, cartes pour jouer seul ou avec d’autres), la lecture, l’ouverture sur le monde (pays, musées) et la mémoire entretenue par la répétition de manipulations informatiques simples et méthodiques.

Ces deux interventions ont été passionnantes, toutes deux ont mis en évidence la nécessité de donner confiance et pratiquer une pédagogie de la réussite, de donner du sens et du lien dans tout ce que nous faisons. Ce fut vraiment une journée passionnante et pleine de promesses pour nos actions.

Notre mémoire, c’est notre identité. Animer un atelier-mémoire, apprivoiser les technologies de communication nouvelles, c’est entretenir l’identité des personnes, c’est lutter contre la solitude, c’est permettre de garder le goût de la vie. Quelle belle perspective pour nos équipes !

   

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

       

 



Nous écrire