« Les abandonnés de la vie, ceux qui ne savent ni où aller ni que faire, c’est là mon poids et ma douleur »   St Vincent de Paul











Les équipes dans le monde



retour vers la page d'accueil


200 000 volontaires dans 53 pays


OUVERTURE DE L'ANNEE JUBILAIRE AIC


Cliquez sur les images pour agrandir



L'AIC : Association Internationale des Charités

  • une Organisation Internationale Non Gouvernementale (O.I.N.G.)
  • une association essentiellement féminine organisée au niveau mondial, comptant plus de 150 000 volontaires, 6 000 équipes locales dans 53 pays.
  • une « charité » fondée par saint Vincent de Paul en 1617
    • pour combattre toutes formes de pauvreté et d’injustice
    • pour donner aux femmes un rôle social actif et reconnu dans un esprit de solidarité.
  • une organisation implantée dans le monde entier, en Afrique, Amérique Latine, Asie, Europe, USA.
  • une association qui cherche à mobiliser les énergies et à développer la co-responsabilité sociale
    • autour d’un projet novateur,
    • ancrée dans la réalité locale,
    • associant les démunis et les exclus à leur propre réinsertion sociale.

SON PROJET FONDAMENTAL

  • Lutter contre toute forme de pauvreté et d’injustice sociale, par des actions privilégiant la solidarité et la proximité de terrain.
  • S'engager prioritairement avec les femmes dans le monde entier.
  • Renforcer la participation des démunis afin qu’ils deviennent acteurs de leur propre développement et de celui de leur communauté.
  • Encourager le travail en réseaux et les collaborations à tous niveaux.
  • Etre une force transformatrice dans la société en agissant sur les structures politiques et sociales.

L'AIC DANS LE MONDE

Du temps de saint Vincent, les «Dames de Charité» étaient présentes en France, Pologne, Italie, Afrique du Nord, Irlande, Ecosse, Madagascar. Le premier Congrès International voit le jour en 1930 à Paris. En octobre 1971, à Rome, les déléguées représentant 20 pays d'Amérique Latine, des Etats-Unis, d'Europe et d'Asie vont se réunir en conseil, voter les statuts et s'associer en un mouvement international : l'AIC. Actuellement les associations membres sont présentes dans 53 pays, en :
  • Afrique / Madagascar
  • Amérique
  • Asie
  • Europe / Proche Orient
L'AIC est présente dans les pays suivants (35 d'entre eux sont les pays les plus pauvres du monde) :
    Allemagne, Angleterre, Argentine, Autriche, Belgique, Bolivie, Brésil, Cameroun, Chili, Colombie, Congo, Costa-Rica, Curaçao, Cuba, Egypte, El Salvador, Equateur, Espagne, France, Grèce, Guatemala, Guyane Hollandaise, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Liban, Luxembourg, Madagascar, Malte, Mexique, Mozambique, Nicaragua, Nigéria, Paraguay, Pérou, Philippines, Pologne, Porto Rico, Portugal, République Dominicaine, République de Panama, Slovaquie, Suisse, Syrie, Taïwan, Thaïlande, Ukraine, U.S.A, Venezuela, Vietnam.
L'AIC dans le monde

Lien avec le site AIC : www.aic-international.org
150 000 femmes dans le monde, 15 millions d’heures de bénévolat !

Les domaines dans lesquels les équipières (ou volontaires) sont les plus actives sont : Education et Formation, Activité économique créatrice de revenus, Alimentation et Nutrition, Santé, Personnes âgées et, toujours, une réponse spécifique aux pauvretés du moment et de la région.
  • En Afrique : des actions surtout tournées vers la promotion de la femme et leur réinsertion
  • En Asie : des actions d’éducation ou de formation, de santé et d’aide aux personnes âgées
  • En Amérique latine : des actions pour la promotion de la femme, la formation, la lutte contre la violence et pour le droit des femmes
  • En Europe : des actions tournées vers les sans-abris, l’insertion sociale et la promotion de la femme
Les jumelages : une des richesses de l’AIC

Les jumelages permettent d'établir des synergies entre les pays riches et les pays moins favorisés ; l'échange de savoir-faire, de connaissances, d'informations et de formation sont les atouts majeurs d'un mouvement international comme le nôtre.

En France, 13 équipes Saint-Vincent sont engagées dans un jumelage avec une ou plusieurs associations membres de l'AIC.
  • Saint-Flour correspond avec une équipe de Manakara (Madagascar) depuis 1993 et soutient ses projets en faveur des enfants.
  • Tarbes participe à la construction à Yaoundé d'un moulin à maïs, point de départ d'une coopérative.
  • St François Xavier (Paris) prend en charge la scolarité, les uniformes et les repas pour les 70 enfants d'une école à Farafangana (Madagascar).
  • St Christophe de Javel (Paris) a un jumelage au Cameroun.
  • Sarreguemines aide des enfants sourds-muets au Vietnam.
  • Ste Jeanne d'Arc (Versailles) aide Dschang (Cameroun) à organiser un coin de jeux éducatifs pour une maternelle publique.
  • Arcachon aide l'équipe de Campina Grande (Brésil) à éduquer des enfants de la rue.

Si ces jumelages sont des aides financières, ce sont aussi des échanges de savoir-faire, lettres et photos qui permettent de mieux se connaître.



Nous écrire